1,3 Milliards FCFA en Equipements Militaires Remis à l’Armée Béninoise

Le Gouvernement des Etats-Unis Soutient les Forces Armées Béninoises dans leur Mission de Sécurisation des Frontières

L’Ambassadeur des États-Unis, Brian Shukan, a officiellement remis aux Forces Armées béninoises (FAB), des équipements d’une valeur de plus de 1,3 milliards de francs CFA, le 29 novembre, au Camp Militaire de Parakou dans le cadre de la deuxième édition du Programme de Sécurisation des Frontières, connu sous le nom de BORSEC II. Ce don d’équipements inclut des bottes, des gants, des lunettes balistiques, des projecteurs, des émetteurs-récepteurs radio, des écrans, des trousses de premier secours, des pelles-pioches, et des jumelles.  

À travers le programme BORSEC, plus de 700 soldats béninois ont reçu une formation sur les tactiques de surveillance des frontières telles que la navigation terrestre, les exercices de combat, les patrouilles et les soins médicaux d’urgence. La formation inclut également le renforcement des relations entre les populations locales et les militaires.

BORSEC vise également à institutionnaliser le type de formation que les soldats reçoivent dans le cadre du programme, au sein des forces terrestres conventionnelles du Bénin. « Face à la menace que posent l’insécurité et le terrorisme, il est impératif que nous nous unissions, que nous partagions nos connaissances et nos ressources, et que nous coordonnions nos actions pour éradiquer cette menace dévastatrice, » a déclaré l’Ambassadeur Shukan durant la cérémonie de remise de don. « Les États-Unis sont fiers de jouer un rôle actif dans ce programme, en fournissant des équipements de pointe qui renforceront les capacités des Forces Armées Béninoises. »

L’Ambassadeur Shukan et le Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Béninoises, le Général de Brigade Fructueux Gbaguidi, ont signé un Mémorandum d’Entente pour un Programme de Développement de Compétences Fondamentales et du Leadership financé par le gouvernement américain.  L’objectif de ce programme est de renforcer les capacités des FAB à lutter contre le terrorisme dans le nord du Bénin, à travers un projet en plusieurs phases visant à équiper et à soutenir la formation des soldats au Centre de Formation Militaire de Bembèrèkè et dans les unités des FAB déployées le long de la frontière.  Le programme sera exécuté avec les nouveaux diplômés qui ont reçu la formation de base des FAB pour renforcer des compétences telles que la navigation terrestre, le maniement des armes, les mouvements de troupes, les premiers soins d’urgence et l’établissement de relations positives avec la population civile. 

Brian Shukan a exprimé sa gratitude à l’endroit des hommes et femmes empreints de courage, qui risquent leur vie chaque jour pour combattre le terrorisme. Il a par ailleurs loué leur dévouement, leur professionnalisme, et leur sacrifice.